Sélectionner une page

L’installation d’une antenne bénévole de SOS Méditerranée à Strasbourg, ce jeudi 7 novembre, au CSC du Fossé des Treize, est une mauvaise nouvelle pour la capitale européenne. L’association, qui affrète des navires pour recueillir des migrants en Méditerranée, encourage, de fait, les migrations massives vers l’Europe, et développe la diffusion, en Afrique, de l’idée qu’il n’y a plus de frontières vers l’Europe et que l’Eldorado est à portée de bateau.

 

Complice indirecte des passeurs, l’association affaiblit ainsi l’Europe en faisant de celle-ci, le réceptacle de « toute la misère du monde » alors qu’il faut, au contraire, ré-enraciner le développement des pays d’Afrique sur leur propre territoire et arrêter l’hémorragie des forces vives africaines vers nos contrées.

 

En France, l’association se cherche des financements – y compris publics – qui nous manqueront pour financer la solidarité de proximité envers les Strasbourgeois qui n’ont plus rien ou pas assez pour vivre.

 

Cette priorité-là, personne, sauf le Rassemblement National, ne veut la voir.

 

Pour les élus de gauche, de droite, ou LREM, qui cautionneront cette installation, la solidarité de proximité n’est pas une priorité.

 

Pour le Rassemblement National, SOS Méditerranée à Strasbourg, c’est non merci ! La défense des Strasbourgeois d’abord est notre véritable préoccupation.