Sélectionner une page

La commande publique trahit les ouvriers français de Alstom Reichshoffen.

La commande publique ne prend plus du tout en compte le critère d’intérêt national dans l’attribution des marchés, y compris dans le ferroviaire. Les trains « intercité » seront fabriqués en Espagne et seul le montage aura lieu en France. Nous sommes dans l’Europe supranationale purement marchande imaginée et voulue par les partis de gouvernement depuis des décennies. Il est bizarre d’entendre un député LR, M Reiss Frédéric, qui a soutenu ces traités européens, parler d’entreprises étrangères malencontreusement favorisées. Je lui propose d’adhérer au RN, l’original étant plus percutant que la copie.

Ces propos du député LR s’apparentent cependant à des airs d’argumentaire de pompier pyromane. Seul le RN propose de légiférer à ce propos et d’inscrire la priorité nationale dans la commande publique.

Laurent Gnaedig, Conseiller régional RN d’Alsace du nord.