Sélectionner une page

Lingolsheim : pompiers et policiers attaqués, impunité pour les agresseurs.

Dans la nuit du 1er au 2 Aout trois policiers et trois pompiers ont été lâchement agressés à Lingolsheim alors qu’ils intervenaient suite à un signalement par téléphone, ce guet-apens orchestré par six personnes de 21 à 27 ans a visiblement été préparé et planifié avec un seul objectif: la violence gratuite.

Comme beaucoup de Bas-rhinois le RN67 soutien sans réserve les représentants des forces de l’ordre et condamne avec la plus grande fermeté  ces actes ignobles et anormaux qui gangrènent notre société.

Rappelons que le Code pénal prévoit une peine minimale de trois ans d’emprisonnement 45 000€ d’amende en cas d’agression contre un représentant des forces de l’ordre pour autant les auteurs de cette lâche agression sont tous ressortis libres le lendemain de garde à vue avec une simple convocation à une audience au mois de décembre!

On ne stoppera pas l’ensauvagement de nos espaces de vie en relâchant les racailles qui agressent nos pompiers et policiers, vu la gravité des faits la détention préventive aurait au moins permis de protéger la population de ce type d’individus, c’est en renforçant le Code pénal et en l’appliquant que nous lutterons efficacement contre ce phénomène intolérable qui menace l’ordre républicain.

Nous adressons tout notre soutien aux victimes et à leurs familles devant la pénibilité et la dangerosité croissantes de l’exercice de leurs missions et partageons leur exaspération.

 

Thibault Gond-Manteaux

Délégué départemental RN67