Sélectionner une page

Migrants à Reichshoffen, les français paient la facture et sont pris pour des idiots .

Première trace médiatique (voir photo) qui nous fait comprendre que des migrants, entre autres syriens, afghans, congolais et ivoiriens sont installés en catimini dans le canton de Reichshoffen. Les Français qui paient le logement (loyers à la société Adoma qui s’enrichit), le sport (le petit Alsacien paiera sa licence), l’éducation prioritaire (des dotations en heures sont envoyées au collège où aura lieu le lavage de cerveau multiculturel) et les soins gratuits sans jamais avoir cotisé (AME) sont devant le fait accompli, sans consultation. 

Il s’agit d’une tromperie – euphémisme pour ne pas dire trahison- inadmissible organisée par les autorités. L’information est diluée dans un article de type « information sportive locale » qui est susceptible de produire une forme d’acceptation: encore un exemple d’usage politisé du sport.

 Nous avons même une tentative dans cet article militant pro-migrants de créer une ambiance favorable à des déboutés du droit d’asile. Aucune critique du phénomène migratoire n’est tolérée dans cette presse aux ordres, propriété en l’occurrence du Crédit Mutuel…Vivement le référendum d’initiative populaire qui clarifiera la situation. Je demande à ce canton LR de se réveiller, premier rdv lors des élections européennes.

Laurent Gnaedig, CR RN.

Conseiller régional RN Bleu Marine du Grand Est

Co-responsable Alsace du nord du Rassemblement National.