Sélectionner une page

Communiqué de presse 7 novembre 2018

 

A Strasbourg, nous demandons dispersion et expulsion des migrants !

Depuis des années, Strasbourg est une plaque tournante du trafic humain et les camps de clandestins et de Roms se suivent et se ressemblent, sans que les autorités locales jugent bon de stopper la naissance de ces camps indignes.

Cette fois-ci ce sont Rue des Canonniers au Neuhof et parking Duc d’Alsace à Cronenbourg-Hautepierre où ces camps se sont installés dans les quartiers les moins favorisés de Strasbourg, accentuant encore les problèmes que l’on peut y rencontrer.

Ces demandeurs d’asiles et de clandestins en provenance notamment d’Albanie et de Géorgie n’ont aucune vocation à rester sur le territoire français et pourtant, ils ne seront jamais expulsés, en raison de la complicité des autorités municipales et de certaines associations.
De même, la Préfecture n’agit pas et explique que rien ne va changer, car « les flux migratoires sont toujours soutenus ».

Pire, tous logent ces gens à plus ou moins long terme.

96% des demandeurs d’asile déboutés en France ne sont pas expulsés selon un rapport de la Cour des comptes : il est temps que cela cesse !

Le Rassemblement National du Bas-Rhin et de Strasbourg demandent le démantèlement de ces camps et l’expulsion des clandestins qui s’y trouveraient.

 

Laurent Husser responsable de la 2e circonscription du Bas-Rhin