Sélectionner une page

La fédération Rassemblement National 67 s’oppose au projet de dilution de notre Académie dans le Grand-Est, projet complètement emblématique du caractère universaliste et mondialiste des cadres de l’éducation nationale.

Nous craignons notamment un accroissement supplémentaire de l’inefficacité dans l’enseignement des langues et cultures alsaciennes, un manque d’implication dans les projets pédagogiques exigeant la proximité, encore davantage de baisses de dotations horaires, notamment pour le rural, et plus d’inepties dans la gestion des affectations.

Avec la fin de l’Académie Alsace, les nécessités stratégiques locales , comme par exemple la demande de davantage de personnels enseignants maîtrisant l’allemand, passeront à la trappe car peu suivies par les décideurs trop éloignés des réalités.

Laurent Gnaedig, Conseiller Régional, membre de la commission Lycées et du CAEN.