Sélectionner une page

Comme la majorité des alsaciens nous sommes charnellement très attachés à notre région, à ses traditions, son histoire et ses particularités qui méritent selon nous un autre destin que la noyade dans un Grand Est  énorme, mutant et insipide.

Dans ce cadre nos élus régionaux ont tenu le 17 mai dernier une conférence de presse au conseil régional afin de clarifier notre position sur la question de la fusion des deux départements en un seul qui serait nommé « Alsace », ils ont ensuite été reçu par le préfet du Bas-Rhin chargé de consulter les principaux partis politiques à ce sujet.   

Notre vision est claire nous sommes convaincus que les compétences territoriales doivent être organisées sur trois niveaux : communes, départements et Nation, nous souhaitons voir l’Alsace renaître et c’est pour cela que nous nous déclarons favorables à une fusion sous plusieurs conditions :

  • Il n’est pas question que cette fusion entraîne un alourdissement administratif
  • Nous tenons impérativement au maintien du droit local
  • Nous tenons à ce que tous les alsaciens soient consultés par référendum.